Des crevasses, des rochers, des canyons… ces déserts américains aux paysages époustouflants

Des crevasses, des rochers, des canyons… ces déserts américains aux paysages époustouflants

desertl

Le paysage des Westerns

La plupart des déserts américains sont regroupés à l’Ouest et au sud Ouest des États-Unis, notamment entre le Nevada, l’Arizona, la Californie, l’Utah, le Nouveau-Mexique et une partie du Texas. Ces territoires immenses se composent de paysages naturels et appellent à la découverte et à l’aventure.

Arizona : les sites incontournables

L’Arizona est une destination très appréciée des touristes en raison de ses nombreuses attractions uniques au monde. En effet, le Grand Canyon et les autres parcs comme le Lake Powell, le Monument Valley, le Canyon de Vhelly ou encore Petrified Forest sont à inclure dans l’itinéraire lors d’une escapade dans la région.

Le paysage fait de rochers et de crevasses semble si dépaysant que de nombreux réalisateurs d’Hollywood les ont choisis comme décor de bons nombres de films de western. Il y a aussi cette formation ondulée de pierre dans le Paria Canyon-Vermilion Cliffs Wilderness prisée par les fans de sports extrêmes en motocross et les photographes, appelée la Wave, située près de la frontière de l’Arizona et l’Utah aux États-Unis.

grand canyon

Le grand Canyon

Le désert du Sonora est également situé en Arizona et s’étend jusqu’au sud-est de la Californie. Ce désert est la plus grande zone désertique des États unis et une randonnée dans le coin permet la découverte des  célèbres cactus dits « saguaro » qui atteint les 15 m de hauteur.

Nevada : The valley of death

5877886529_eeaa6268cc_z

La Death Valley

Au nord du Nevada, l’on retrouve le fameux désert du Grand Bassin, formé de steppes et de petits déserts donnant un paysage résolument unique.

En Californie, la traversée du désert du Mohave permet d’admirer la célèbre Vallée de la Mort et ses décors à mi-chemin entre des paysages typiques de l’Ouest américain et d’immenses dunes de sables entrecoupés d’une flore et d’une faune riche.

Death-Valley-18943

La Death Valley vu de haut

En effet, la vallée de la mort n’est pas qu’une simple étendue désertique, entre canyons et sables, elle propose de découvrir des paysages magnifiques.

L’ouest des États-Unis : des étendues désertiques à perte de vues

Le désert du Chihuahua jouxte le Mexique, mais touche également le sud du Nouveau-Mexique et l’extrémité occidentale du Texas. La traversée de cette étendue désertique comprend la découverte des dunes de gypse de White Sands situées au sud d’Alamogordo.

wave

La Wave 

Le plateau du Colorado quant à lui n’est pas un désert à proprement parler néanmoins, elle dispose d’endroits intéressants qui méritent le détour comme le fameux désert peint par exemple. Le parc national Joshua Tree composé d’immenses rochers de granit et de cactus se pose quant à lui comme la destination idéale pour les fans de varappes.

À travers canyons, cactus, pics et montagnes, dunes et crevasses, les déserts américains proposent de découvrir des paysages époustouflants faits de flore, de faune, mais également d’une culture aussi riche que variée.