Un voyage en Antarctique : et si vous vous laissiez tenter ?

Terre de l’extrême, dont la superficie est en majeure partie recouverte de glace, l’Antarctique est aujourd’hui une destination touristiquement accessible aux voyageurs intrépides, et à tous ceux curieux de connaître de nouveaux horizons.

Désormais, certains professionnels du voyage proposent la découverte du continent blanc, grâce à des circuits ou croisières qui offrent l’opportunité exaltante de partir à l’aventure vers la banquise, ses paysages, et sa faune captivante.

Vous trouverez ci-dessous certains lieux qui font de l’Antarctique un territoire magnifique, que l’on visite avec émerveillement, étonnement et fascination.

Antarctique - Crédit Chile Excepción

Les îles Kerguelen

Cet archipel français se trouve à environ 2.000 km au nord du continent. L’île Grande Terre est la plus importante en taille des îles subantarctiques. Découvertes en 1772, les îlots faisant partie de l’archipel ont tristement été longtemps peuplés par les chasseurs de poques et de baleines. Cependant, heureusement, la faune environnante a pu se reconstituer, et l’endroit abrite maintenant plusieurs populations d’oiseaux marins qui viennent s’y reproduire.

La mer de Ross

La région de la mer de Ross est particulièrement subjuguante. En effet, d’une part elle bénéficie de paysages superbes, d’autre part, elle est très riche historiquement parlant. Cet espace accueilli les plus mémorables explorations du continent de glace, à l’âge héroïque. On rencontre dans la zone le cap Royds, l’un des lieux les plus pittoresques de l’Antarctique, McMurdo, la base scientifique la plus conséquente du territoire ou encore la baie du Commonwealth, refuge des adorables manchots adélie et des amusants phoques de Weddell.

La péninsule antarctique

Le site est fantastique : il y a tout d’abord la faune, à la fois sauvage mais pas nécessairement farouche, puis le splendide décor, fait d’îles volcaniques, de banquise, d’icebergs, et enfin les trésors, des lieux historiques ou scientifiques digne d’intérêt. Une promenade sur et autour de la péninsule vous permettra de découvrir l’île Paulet et son cratère, le détroit de Gerlache et ses orques ou encore l’île Adélaïde, dont la station British Rothera conduit des recherches d’une haute importance.

Les îles Shetland du Sud

A environ 500 km de la péninsule antarctique, les îles Shetland du Sud sont connues pour le nombre de stations scientifiques qu’elles logent. Certains chercheurs vivent notamment avec leur famille sur l’île du Roi George.

Sanctuaire animalier, il n’est pas rare de croiser sur son chemin lorsque l’on découvre l’archipel, des éléphants de mer, des otaries de Kerguelen et plusieurs espèces de manchots, notamment sur les îles de l’Éléphant et Clarence.

L’Antarctique, c’est bien plus encore : on pourrait parler des îles Orcades du Sud, aux conditions extrêmes, de la Géorgie du Sud, peuplée de sommets enneigés, de la mer de Weddell dont le bleu profond tranche admirablement avec le blanc éclatant des blocs de glaces environnants…

Si votre curiosité est maintenant bien aiguisée et que vous souhaitez en savoir plus sur ce que le continent Antarctique a à offrir ou si vous voulez vous lancer à sa découverte par le biais d’un voyage, faites appel aux spécialistes de la destination. L’agence Chile Excepción, basée à Santiago, a conçu des séjours exceptionnels pour visiter ce territoire hors-du-commun, donnant ainsi aux rêves un merveilleux doux goût de réalité…

Pour en savoir plus : www.chile-excepcion.com/croisiere-voyage-antarctique.html

Crédit photo : Chile Excepción (www.chile-excepcion.com)