Le « blind trip » ou le principe même du voyage zen

Le « blind trip » ou le principe même du voyage zen

Le « blind trip » est un tout nouveau concept adopté par certaines compagnies aériennes pour voyager moins cher. C’est en quelque sorte, un voyage low-cost qui se déroule le temps d’un week-end où le voyageur peut choisir entre des thèmes variés tels la Nature, les Fête, le “Culture you”, ou encore le “Gay Friendly”. Avec la compagnie low cost de la Lufthansa, par exemple, vous pouvez voyager à Zurich à seulement 33 euros, à bord de l’A320 qui a atterri au mois de mars. D’ailleurs, la compagnie Germanwings n’est pas la seule à proposer ce genre d’offre promotionnelle, car il existe des méthodes très diversifiées avec des tarifs intéressants défiant tout concurrence.

Les différentes stratégies du voyage « moins cher »

Tous les mercredi à 11 heures, à l’heure de Juneau et d’Alaska, Airlines affiche les destinations disponibles. De son côté, American Airlines continue à brader quelques-unes des destinations de dernière minute juste avant le week-end, et ce, depuis des années.

compagnie-aerienne-low-cost1

A part ces méthodes courantes, une toute autre stratégie se repose sur le secret du site de commerce électrique Priceline qui met en ligne des billets à coût abordable. Dans ce cadre, vous connaissez votre destination, mais pas la compagnie. En tout cas, l’achat de billet en ligne via Priceline a l’avantage de bénéficier des voyages les moins chers où la concurrence ne peut venir contester les prix.

La clientèle ciblée

Le « blind trip » vise en particulier, les aventuriers qui ne cherchent pas forcément à passer un voyage confortable en première classe, notamment les jeunes au budget restreint. Le désavantage majeur de ce concept, c’est que les voyageurs vont devoir décoller à l’aéroport le plus éloigné. A cela s’ajoute les désagréments des suppléments pour les bagages.